Combien de crottes fait un lapin nain par jour ?

Saviez-vous que les lapins font souvent semblant d’être en bonne santé, même lorsqu’ils ne le sont pas ? Heureusement, il y a un signe qu’ils ne peuvent vraiment pas cacher. Pouvez-vous deviner de quoi il s’agit ? Oui, c’est leur caca. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le caca de votre lapin et comment vous pouvez vraiment l’aider à rester en bonne santé et heureux.

1 – Les lapins et leurs habitudes

Les lapins doivent manger leurs propres excréments pour rester en bonne santé. Oui, vous avez bien lu. La première fois que les aliments passent dans le tube digestif, tous les nutriments ne sont pas absorbés. Les lapins doivent donc manger leurs excréments pour les faire passer une seconde fois dans l’intestin. Cela permet aux nutriments d’être extraits et utilisés par l’organisme.

2 – Apprendre à connaître le caca

Les lapins ont deux types de caca différents. Le premier type de caca est appelé caecotrophe et c’est le caca que les lapins mangent – le plus souvent en le grignotant directement au fond et en le mâchant légèrement avant de l’avaler. Cela semble horrible, mais c’est totalement essentiel et normal pour les lapins.

Les caecotrophes ressemblent à des boulettes collantes rassemblées en une grappe de raisin – ils sont donc beaucoup plus gros que les boulettes de caca que vous voyez habituellement. Souvent, un caecotrophe est noir et brillant. Le deuxième type de caca est le caca de lapin à boulettes que l’on voit souvent dans les clapiers et les enclos – il a tendance à être brun clair, plus petit et plus sec que le cæcotrophe.

Trouvez des conseils sur l’alimentation des lapins sur conscience-animale.fr

3 – Détection de caca

Si vous êtes propriétaire d’un lapin, vous devez apprendre à repérer les excréments, car ils en disent long sur la santé de votre lapin. C’est important car les lapins ont tendance à cacher tout signe de maladie. Il s’agit d’un acte de protection qui les empêcherait normalement de devenir des proies dans la nature.

Faites attention aux caecotrophes, car si vous en voyez beaucoup dans l’environnement de votre lapin, cela peut être un signe que quelque chose ne va pas. Normalement, vous ne verrez pas beaucoup de caecotrophes, voire aucun. Cela s’explique par le fait que les lapins réussissent généralement à les grignoter directement sur leurs fesses au moment où ils les passent. N’essayez surtout pas de faire cela chez vous – c’est seulement pour les lapins.

A lire  Combien de temps vit un lapin nain ?

Vous devez également rechercher la présence d’un caca normal de deuxième passage. Si vous ne voyez pas de caca normal à une seule granule ou si celui-ci est fortement réduit, cela peut aussi être le signe d’une condition sérieuse où le système digestif du lapin s’arrête de bouger – c’est ce qu’on appelle la stase gastrique. Contactez votre vétérinaire si vous suspectez ce problème.

En tant que nouveau propriétaire de lapin, il est essentiel d’apprendre à connaître les habitudes normales de votre lapin. Les habitudes d’hygiène d’un lapin doivent être constantes, alors apprenez à connaître la forme, la taille, la couleur et la consistance de ses excréments. Si quelque chose change, vous serez en mesure de l’identifier. Demandez toujours l’avis d’un vétérinaire si nécessaire.

4 – Trop d’une bonne chose ?

La présence de nombreux caecotrophes dans un clapier peut être le signe que les lapins mangent trop de friandises et d’aliments concentrés et pas assez de foin. Le foin fournit des fibres longues qui sont essentielles au bon fonctionnement de l’intestin du lapin. La présence de caecotrophes peut également indiquer que votre lapin ne se sent pas bien et ne veut pas manger les caecotrophes. En cas de doute, consultez votre vétérinaire, mais si votre lapin semble aller bien, il suffit parfois de lui donner plus de foin et de réduire les concentrés pour régler le problème.

Régime alimentaire et nutrition pour aider votre lapin à produire plus de « bon caca » :

Les lapins ont besoin de beaucoup de foin pour produire des caecotrophes et des crottes normales. Un bon guide est de faire correspondre la quantité de foin à la taille globale du lapin – il en aura besoin chaque jour. Une poignée de feuilles vertes fraîches par jour aidera également votre lapin à rester en bonne santé – brocolis, choux, épinards et herbes fraîches sont tous de bons choix.

Il est tout aussi important de choisir les bons produits alimentaires pour lapins afin de favoriser la consommation de légumes frais et sains, car la plupart des propriétaires d’animaux en fournissent une source constante tout au long de la journée. Parmi les ingrédients et attributs clés à rechercher, citons une teneur élevée en fibres, du calcium et des oméga 3, essentiels à la santé du lapin et à l’amélioration de son caca ! Et bien sûr, tout bon aliment pour lapin ne contient jamais de sucre ajouté.

A lire  Ou acheter un lapin nain belier ?

5 – Gardez un derrière propre

Les crottes molles ou collantes peuvent rester collées sur les fesses de votre lapin, ce qui peut attirer les mouches qui peuvent pondre des œufs qui écloront plus tard sous forme d’asticots, provoquant une maladie grave appelée  » flystrike « . Si vous voyez des asticots sur votre lapin, consultez toujours un vétérinaire dès que possible. S’il n’y a pas d’asticots, mais que la zone est sale, nettoyez-la délicatement à l’eau chaude, puis séchez-la bien.

6 – Situation délicate

Alors pourquoi les fesses d’un lapin sont-elles couvertes de crottes ? Outre le fait de ne pas donner assez de foin, les friandises sucrées sont une autre cause fréquente. En fait, certains aliments principaux peuvent également contenir des sucres cachés sous forme de mélasse et de sirops qui lient les granulés entre eux. Le choix d’un aliment qui ne contient pas de sucres ajoutés et qui est riche en fibres, est un bon pas en avant, mais faites les changements lentement pour que le système digestif de votre lapin ait la possibilité de s’adapter à la nouvelle nourriture.

Les friandises sucrées doivent également être supprimées ou limitées et vous devez surveiller de près tout aliment qui semble perturber la production de caca de votre lapin. Si votre lapin ne veut pas manger de foin, essayez différentes variétés. Il y a de fortes chances que votre lapin soit un peu un gourmet du foin et les herbes utilisées ainsi que la fraîcheur du foin peuvent faire une grande différence dans son goût. Farcir du foin dans un tube en carton et y cacher des croquettes est également un excellent moyen de rendre la consommation de foin plus gratifiante.

7 – Le caca des lapins

    • Le caca d’un lapin doit avoir une forme, une taille, une couleur et une consistance homogènes.
    • Les lapins ont deux types de caca, les caecotrophes et les granulés. Ils mangent les caecotrophes, ce qui est parfaitement normal !
  • Les lapins de taille moyenne font environ 200 à 300 crottes par jour !
  • Les lapins ont tendance à cacher les maladies pour se protéger et éviter d’être des proies dans la nature, c’est pourquoi le caca d’un lapin en dit long sur sa santé.
  • Les excréments des lapins sous forme de granulés constituent un excellent engrais !